Soutien aux femmes vulnérables

Soutien aux femmes vulnérables

Soutien aux activités génératrices de revenus

Les habitants d’Idjwi, île de 350.000habitants vivent généralement dans la grande précarité. Certaines familles vivent avec moins de 1$/jour/personne. Mothers and Midwives Support accompagne les groupes des mamans à Idjwi dans la réalisation des différentes activités permettant l’autonomie socio-économique des femmes qui vivent dans les villages, et la réinsertion socioprofessionnelle des femmes vulnérables (porteuses de handicap notamment).  Les groupes des mamans « Ba Nyama Muzuke » et celui d’AGESAM mamans de Kashara vont pouvoir bénéficier d’un appui financier afin de créer et renforcer les activités génératrices de revenu.

Réhabilitation de la maison des mamans

Cliquer ici

Avec l’aide du bureau central de la zone de santé, MMS a décidé d’investir dans la réhabilitation de la maison des mamans, à côté de l’hôpital de référence de Monvu, et faire des achats de matériel pour lancer des activités de petit commerce (exemple : la vente de jus d’ananas, fruit répandu sur l’île d’Idjwi), de couture (uniforme pour les écoles primaires), et de micro-entreprises : buvette et cantine pour le personnel de l’hôpital.

Ce projet pilote mis en place par les groupes solidaires vont pouvoir ainsi dégager des capacités d’autofinancement. Les revenus que les personnes tirent de ces activités pourront couvrir leur nourriture, logement, vêtements, médicaments et interventions médicales. Pour le démarrage de ce programme, il a fallu établir des priorités en fonction de la situation de chacun.

Une première formation a été organisée pour 100 femmes, appartenant à des groupes solidaires. La majorité sont analphabètes. L’objectif principal de ces ateliers est d’offrir aux bénéficiaires, des connaissances susceptibles de renforcer leurs capacités de gestion et d’interaction dans la conduite d’une activité génératrice de revenu.

  • Les bénéficiaires sont mieux informés et s’approprient le projet
  • Ils adoptent un comportement et une démarche entrepreneuriales.
  • Partant des potentialités locales, ils mettent en place des activités qui génèrent des revenus pérennes et équitables dans le cadre d’un projet de solidarité.
  • Ils peuvent mieux vérifier l’existence des débouchés.
  • Les bénéficiaires mettent en place des fiches de suivi de trésorerie et acquièrent des connaissances sur le suivi de la production et des fiches de stock.
  • Ils savent différencier le chiffre d’affaire d’un bénéfice