top of page

Actualités

Des journalistes de la Radio Communautaire et Associative KALINGA d’Idjwi ont participé à une formation de trois jours soit du 25 à ce 28 mai 2024 sur la nutrition à assise communautaire (NAC), l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant (ANJE), le protocole de prise en charge de la malnutrition aiguë (PCIMA) et les pratiques familiales essentielles (PFE).

Cette formation, organisée par l’Organisation TPO RDC, visait à outiller les journalistes sur les techniques de production et de diffusion d’émissions et de spots de sensibilisation de la communauté sur ces thématiques cruciales.

Lutter contre la malnutrition chronique

 

Idris ZAGABE, facilitateur de la formation et Officier Nutrition de TPO RDC dans la zone de santé d’Idjwi, a souligné l’importance du rôle que joueront les journalistes dans la lutte contre la malnutrition chronique, un fléau qui touche de nombreux enfants dans la province du Sud-Kivu.

« Ces journalistes que TPO DRC vient de renforcer leurs capacités vont jouer un rôle très important dans la production et la diffusion des contenus sur la NAC, a-t-il déclaré. Nous les avons outillés sur les 1000 premiers jours de vie de l’enfant et les interventions de nutrition pour chaque période dès la conception de la grossesse jusqu’à 24 mois ou 2 ans. »

Les participants à la formation ont exprimé leur engagement à utiliser les connaissances acquises pour produire et diffuser des messages de sensibilisation efficaces auprès de la communauté.

« A la fin de cette formation, nous allons nous engager à bien passer des messages de sensibilisation sur la nutrition à assise communautaire, » a déclaré Albert CINYABUGUMA, l’un des participants. Nous parlerons notamment des interventions de nutrition pendant les 1000 premiers jours de la vie de l’enfant et du rôle que doivent jouer les cellules d’animation communautaires (CAC) dans les villages.»

Un programme multisectoriel pour la santé

Cette formation s’inscrit dans le cadre du programme multisectoriel de nutrition et santé (PMNS), volet Nutrition à assise communautaire, mis en œuvre par le groupement CARITAS CONGO Asbl – TPO DRC et CHWID, et financé par la Banque mondiale via l’UG-PDSS.

En sensibilisant la communauté aux bonnes pratiques nutritionnelles, les journalistes d’Idjwi pouront contribuer à réduire la malnutrition chronique et à améliorer la santé des enfants de leur région.

Sud-Kivu : Des journalistes de la Radio Communautaire et Associative Kalinga d’Idjwi outillés pour lutter contre la malnutrition

IMG-20240528-WA0178.jpg
IMG-20240528-WA0146.jpg

Tornade à Idjwi,
une situation

d'urgence

Chers Amis,

Vous avez sûrement entendu parler des terribles coulées de boue survenues ces dernières semaines dans la région du Sud-Kivu. 

Lorsqu'une tornade passe en plus par là, spécialement sur l'île d'Idjwi située dans le lac Kivu, les dégâts peuvent s'avérer importants. 12 panneaux solaires récemment installés ont été arrachés de la toiture de la maternité de Bunyakiri et la maternité se retrouve sans électricité; notre ingénieur prévoie de fixer de nouveaux panneaux solaires, au sol cette fois, sur un socle en béton; ceux ci seront protégés du vol par une cage métallique.

Nous voulons assurer que la maternité puisse continuer à accueillir les femmes enceintes et leurs nouveau-nés en toute sécurité.

Votre générosité peut faire la différence et aider à redonner de la lumière !

uC2NVd2tBJ_C.jpg

Notre objectif :

récolter 8000€​

 

Ensemble, nous pouvons surmonter cette épreuve et garantir un accès continu aux soins de santé indispensables.

 

Avec notre détermination et notre engagement, nous sommes convaincus que notre demande d'action urgente aura un impact positif sur la vie de ceux qui en ont le plus besoin. De tout coeur, un chaleureux merci !

En février, la présidente de MMS, Claire Thibaut, est partie en mission à Idjwi, dans le sud Kivu, où elle a constaté des avancées significatives et le lancement de nouvelles initiatives.

 

Parmi les réalisations notables, la construction d'une maternité à Bunyakiri a eu un impact majeur, suscitant l'intérêt des autorités pour la création d'un complexe hospitalier et d'un bâtiment pour la santé sexuelle et reproductive. La maternité, opérationnelle depuis trois mois, a déjà partiellement répondu aux besoins de la population locale.

MMS a appris à être flexible et à travailler en étroite collaboration avec les autorités et les habitants pour mener à bien ses projets. La prochaine étape est l'électrification, avec seulement 1% des ménages actuellement reliés au courant.

Un appel à la solidarité est lancé pour éclairer 40 maisons près du complexe hospitalier.

 

Chaque don permettra l'installation de batteries, de câbles, de poteaux métalliques et la formation des agents de santé.

Par ailleurs, le Groupe de Mamans Solidaires à Bunyakiri est une source d'inspiration. Ces femmes ont besoin de soutien financier pour entreprendre des activités de maraîchage, d'élevage et de petits commerces. La collaboration avec la communauté et les autorités locales reste au cœur de l'approche de MMS.

Cependant, la mission est loin d'être achevée. La situation dans le Nord Kivu est préoccupante et impacte la population d'Idjwi. Il est crucial d'apporter un soutien aux populations touchées par cette crise. Chaque geste compte pour offrir de nouvelles perspectives à ces femmes et garantir un avenir lumineux à ceux qui en ont besoin.

20240222_104104.jpg

Mission de 

février 2024

bottom of page