20190307_080742-e1567163371239_edited.jpg

Réduire la mortalité infantile

20190308_165012.jpg

MMS  est solidaire des femmes en Afrique qui meurent encore trop souvent en mettant au monde leur enfant. En effet, le problème reste préoccupant : 830 femmes meurent chaque jour dans le monde des conséquences de leur grossesse ou de leur accouchement (UNDP*). Il s'agit souvent de complications qui peuvent être évitées par un encadrement médical professionnel. MMS y travaille tous les jours avec son partenaire au Kivu , sur l'île d'Idjwi !

 

Aujourd’hui, dans le monde, on compte chaque année plus de 300 000 décès de femmes pendant la grossesse ou l’accouchement, 2,6 millions d’enfants mort-nés et 2,7 millions de nouveau-nés mourant pendant les 28 premiers jours de la vie. Améliorer les soins permet d’éviter nombre de ces décès.

Les difficultés d'accès aux centres de santé, liées à l'enclavement, entraînent des conséquences dramatiques pour les mères, pour qui l'accès aux services de santé est rendu moins accessible. Beaucoup d'entre-elles  finissent par accoucher seules à la maison sans être au courant des complications qui peuvent survenir. En Afrique, ce sont les conditions de vie et le manque d’information qui engendrent les défis en matière de santé les plus considérables. De nombreuses mères ne connaissent pas les symptômes des maladies et une fois qu’elles s’en rendent compte il est souvent trop tard. Le manque de sages-femmes qualifiées est le principal défi à relever ! 

Bien naître est un droit humain. Il ne doit être ni une chance, ni un luxe.

Contexte de la mortalité infantile

Actuellement, seulement 2% de l’aide au développement est consacrée à la santé maternelle.

Ne l’oublions pas, les sages-femmes sauvent des vies ! 1 sage-femme formée = 500 mamans et bébés aidés chaque année. De plus, une sage-femme peut dispenser 87% des soins essentiels dont ont besoin les femmes et les nouveaux nés, si elle est formée et réglementée selon les normes internationales.

Les sages-femmes sont présentes au cours de 5 étapes clés du suivi des mères. Elles assurent le suivi physique, psychologique et social de la maman et prodiguent divers conseils pour accompagner les familles dans ce moment de leur vie.

Leur rôle débute dès le moment où la famille envisage une grossesse. Elles réalisent des consultations afin d’aider à la mise en place d’une grossesse dans de bonnes conditions de santé, au cours desquelles, sont réalisés des bilans d’immunité et nutritionnel.

 

20190311_110251.jpg

Elles peuvent dépister le paludisme ou le VIH qui sont des maladies infectieuses extrêmement répandues en Afrique. Lors de la grossesse, les sages-femmes diagnostiquent et en assurent le suivi médical dans le cadre des consultations prénatales (réalisation de prises de sang et monitoring, prescription de médicaments et d’échographie, etc.).

Investir dans les soins infirmiers et obstétricaux, c’est investir dans la santé pour tous.

Ils croient en nos projets, leur confiance est précieuse !

Ordre-de-malte.jpg
Logo-TEXAF-vectoriel.jpg
WMH_Logo_LR.png
téléchargement-removebg-preview (2).png
logo-promo-signs-1.jpg
logo-nif-1.jpg
Membre_Horizontale_1.png
Capture-1.jpg
rotary.jpg
EA_LOGO_RGB_edited.png
logo Juniclair_edited.jpg
Logo Monvu.webp
Fonds-Kitumaini.jpg
Fonds Talitha Khoum
Fondation Unitas
logo-blanc.png
Capture.jpg
Fondation Didier t'Serstevens
Fonds André Ryckmans

Pour nous contacter

Mothers and Midwives Support A.S.B.L

Claire THIBAUT de MAISIÈRES, présidente

claire.thibaut@mothersandmidwives.org

+32 495 27 19 55

Avenue des Quatre Bonniers, 6

1348 Louvain-la-Neuve

Nos missions

Logo transparent blanc.png
  • Facebook
  • YouTube